Normes

Protection du pied

Marquage CE et chaussures de sécurité

Les produits marqués CE satisfont aux exigences essentielles de la directive européenne 89/686/CEE modifiée, relative aux équipements de protection individuelle :
innocuité, confort, solidité, protection contre les risques de chute par glissade.

Norme EN 20347

  • Chaussures de travail à usage professionnel
  • Semelle antidérapante
  • Pas d’embout ni de semelle anti-perforation

Norme EN 20345

Avec 7 catégories de protection : SB, S1, S1P, S2, S3, S4 et S5.
Chaussures de sécurité SB : Chaussures de sécurité avec embout 200 joules et semelle antidérapante.
Chaussures de sécurité S1 : Mêmes caractéristiques que SB avec l’arrière fermé, une semelle antidérapante résistante aux hydrocarbures et des propriétés antistatiques.
Chaussures de sécurité S1P : Mêmes caractéristiques que S1 avec semelle anti-perforation.

 

Chaussures de sécurité S2 : Mêmes caractéristiques que S1 avec une meilleure résistance à la pénétration et l’absorption d’eau.
Chaussures de sécurité S3 : Mêmes caractéristiques que S2 avec semelle anti-perforation.
Chaussures de sécurité S4 : Concerne uniquement les bottes. Mêmes caractéristiques que S1 avec une forte résistance à l’eau.
Chaussures de sécurité S5 : concerne uniquement les bottes. Mêmes caractéristiques que S4 avec semelle anti-perforation.

Normes additionnelles

SRC : Norme garantissant que la chaussure est antidérapante sur des sols à la fois très humides et très gras.
SRA : Norme garantissant que la chaussure est antidérapante sur sols très humides - non gras.
SRB : Norme garantissant que la chaussure est antidérapante sur sols très gras - sec.

ESD : Garantit une dissipation électrostatique.
WR : Résistance de la totalité de la chaussure à la protection de l’eau.
WRU : Résistance des composants de la tige de la chaussure à la pénétration de l’eau.
HRO : Résistance de la semelle à la chaleur (jusqu’à 300°C pendant une minute)

Normes textile d’hébergement

Les tissus sont classés au feu

Selon 5 catégories :
M0 matériaux "incombustibles"
M1 matériaux "non inflammables"
M2 matériaux "difficilement inflammables"
M3 matériaux "moyennement inflammables"
M4 matériaux "facilement inflammables"
M5 matériaux "très facilement inflammables"

La norme EN ISO 12952 - 2010 partie 1
garantit qu'un article de literie sera non allumable en cas d'exposition à une

cigarette en combustion.
La norme EN ISO 12952 - 2010 partie 2
garantit en outre la non inflammabilité à une flamme vive simulant une allumette en combustion.
Dans les établissements accueillant du public, la norme EN ISO 12952 - 2010 partie 1 est obligatoire pour les draps et les articles garnis  (oreillers, traversins, couettes).
Pour ces derniers articles, et en particulier dans les établissements accueillant un public susceptible de mettre le feu intentionnellement, la norme EN ISO 12952-2010 partie 2 est recommandée (recommandation D1-90 du GPEM).

Vêtements de travail

La norme EN 471

La norme EN 471 régit les vêtements de signalisation à haute visibilité.
Les EPI à haute visibilité sont regroupés en trois classes, suivant le niveau de sécurité et de protection :
Classe 3 : niveau de visibilité le plus élevé
Classe 2 : niveau de visibilité intermédiaire
Classe 1 : niveau de visibilité le plus faible

Norme EN 343

Protection contre les intempéries. Les critères mesurés sont : la résistance à la pénétration de l’eau et la résistance évaporative.

Norme EN 342

Protection contre le froid. Pour des températures inférieures à -5°C, les critères mesurés sont : La résistance évaporative, la perméabilité à l’air et la résistance thermique.


Norme EN 14058

La norme européenne EN 14058 spécifie les exigences de performance des articles d’habillement pour la protection contre les environnements modérément froids : températures de -5°C et supérieures.

Protection de la main

EN 420

Tous nos gants sont confirmes à la norme EN 420 et certifié CE. Dans cette norme, vous trouverez l'ensemble des principales fonctions requises pour des gants de protection :

  • Les gants eux-mêmes ne doivent pas être un risque ou vous causer une blessure
  • Le PH des gants doit être le plus proche possible du neutre
  • Les gants en cuir doivent avoir un PH entre 3.5 et 9.5
  • La plus haute valeur permise pour le chrome est de 3 mg/kg (Chrome VI)
  • Un détail spécifique doit être fait en cas de présence dans le gant de substance connue pour causer des allergies
  • La taille du gant doit être renseignée en tailles européennes

EN 388

La norme EN388 s'applique à tous les types de gants de protection en ce qui concerne les agressions physiques et mécaniques par abrasion, coupure par tranchage, perforation et déchirure. Cette norme ne s'applique pas aux gants anti-vibrations.

Attribut 1 : Résistance à l'abrasion (de 0 à 4) Déterminée par le nombre de cycles nécessaires pour user jusqu'à la perforation l'échantillon du produit.

  • Le PH des gants doit être le plus proche possible du neutre
  • Les gants en cuir doivent avoir un PH entre 3.5 et 9.5
  • La plus haute valeur permise pour le chrome est de 3 mg/kg (Chrome VI)

Attribut 2 : Résistance à la coupure par tranchage (de 0 à 5) Déterminée par le nombre de cycles nécessaires pour couper l'échantillon à une vitesse constante.

Attribut 3 :Résistance à la déchirure (de 0 à 4) C'est la force minimale nécessaire pour déchirer l'échantillon.

Attribut 4 :Résistance à la perforation (de 0 à 4) C'est la force nécessaire pour percer l'échantillon avec un poinçon normalisé.

EN 407

La norme EN407 spécifie des méthodes d'essai, des exigences générales, des niveaux de performance thermique et le marquage des gants de protection contre la chaleur et/ou le feu. Elle s'applique à tous les gants qui doivent protéger les mains contre la chaleur et/ou les flammes sous l'une ou plusieurs des formes suivantes : feu, chaleur de contact, chaleur convective, chaleur radiante, petite ou grosse projection de métaux en fusion ou fondus.

EN 511

La norme EN511 définit les exigences et méthodes d'essai des gants de protection contre le froid transmis par convection ou conduction jusqu'à -50°C. Ce froid peut-être lié aux conditions climatiques ou à une activité industrielle.


EN 374

La norme EN374 spécifie une méthode d'essai pour la résistance à la pénétration des gants de protection contre les produits chimiques et/ou les micro-organismes. Ces gants constituent une barrière efficace contre les risques micro-biologiques.


Votre opinion compte ! rating

Vous pouvez nous aider à mieux recueillir vos besoins et cerner vos attentes.

Cela ne vous prendra que quelques secondes

Nous vous remercions vivement pour votre participation